Accueil du site > Sécurité pyrotechnique > L’organisation du travail en pyrotechnie

L’organisation du travail en pyrotechnie

vendredi 17 novembre 2006, par Philippe Bataille


Quelques mesures pouvant améliorer la sécurité pyrotechnique

Les cadences de travail

Elles doivent être régulières et raisonnables :

- éviter les changements de rythme trop fréquents,

- interdire formellement le paiement de primes en fonction des quantités produites,

- éviter la routine en changeant périodiquement les personnes de poste de travail,

- prévoir des temps de pauses pour la satisfaction des besoins physiologiques (casse-croute, fumoir, w.c….).

Eviter le travail solitaire prolongé :

- le travail solitaire est souvent nécessaire pour des opérations dangereuses (il n’est pas utile de risquer la santé de plusieurs personnes).

- il convient d’éviter le sentiment d’isolement ou le comportement inadéquat ; un contact régulier avec d’autres personnes, collègues, maîtrise, approvisionneurs permet de réduire le risque lié à l’isolement. Une vidéo surveillance doit être considérée comme un outil destiné à porter assistance à la personne en difficulté et non comme un élément de contrôle du salarié en effet tout élément de stress est à proscrire pour un bon niveau de sécurité.

Répondre à cet article