Accueil du site > traitement des grands programmes > But de la maîtrise des risques dans le management de programme

But de la maîtrise des risques dans le management de programme

mardi 5 décembre 2006, par Philippe Bataille


A quoi sert la maîtrise des risques dans le management d’un programme complexe ?

D’abord un petit rappel (voir programme) :

les programmes majeurs sont caractérisés par :

  • des montants très élévés,
  • un appel à de nombreux métiers,
  • devant vivre de longues années,
  • etc

ce que l’on peut résumer sous la forme "est dit programme complexe un programme qui présente des risques élevés"

Ces risques concernent le client qui risque :

  • de payer pour un produit qu’il ne verra pas aboutir,
  • d’avoir un produit qui arrive bien après son besoin,
  • d’avoir un produit ne correspondant pas à ce qu’il a demandé,

Ces risques concernent aussi le fournisseur :

  • défaillance d’un fournisseur,
  • pénalités de retard rendant le contrat largement déficitaire,
  • Impossibilité d’aboutir et donc de se faire payer ses travaux,
  • impossibilité de s’approvisionner par risque politique (embargo)
  • ....

Pour maîtriser ces risques, il est d’usage de mettre en place des outils donnant une meilleure assurance d’arrivée à bonne fin.

Spécification de management du client précisant les exigences de conduite du programme qu’il exige de voir appliquer pour lui donner une certaine assurance.

Plans de management rédigés par le fournisseur précisant comment le fournisseur s’organise pour répondre aux exigences client et comment il spécifie à son tour les exigences de conduite des affaires pour chacun de ses fournisseurs.

Cette démarche d’allocation des exigences de management suit une démarche récursive à tous les échelons des couples clients fournisseurs successif.

ces spécifications de management couvrent :

  • Exigences d’organisation, d’information sur l’avancement
    • Organigramme des tâches,
    • Plan de déroulement,
    • Maîtrise des risques,
    • Gestion de la configuration,
    • Gestion de la documentation,
  • Maîtrise des performances
    • Gestion des performances,
    • Sûreté de fonctionnement,
    • SLI
  • Maîtrise des coûts et de délais
    • Maîtrise des coûts direct, contrat, global de possession…
    • Maîtrise des délais
    • Gestion des écarts et des tendances
  • Assurance de la qualité

Manager ou diriger le programme, ce n’est pas :

  • faire à la place des autres,
  • avoir sans arrêt le besoin de rapportage (reporting )

Manager un programme, c’est :

  • gérer les moyens et méthode pour que le programme arrive à bonne fin au moindre cout,
  • c’est à dire maîtriser les risques au moindre cout ;d’où :
    • des spécification des plans de management ajustées aux risques qu’elles ont censées prévenir,
    • Phasage et plan de déroulement avec les revues nécessaires et seulement celle nécessaires,
    • Organigramme des tâches dont la granulométrie es adaptée à chaque risque, cout délais performances.
    • gestion de configuration et sélection d’articles basée sur les risques,
    • Sureté de fonctionnement ciblées sur les performances essentielles.

Répondre à cet article