Accueil du site > traitement des grands programmes > la gestion de la configuration > A quoi correspondent les principaux états de configuration

A quoi correspondent les principaux états de configuration

mercredi 30 janvier 2008, par Philippe Bataille


Un état de configuration d’un article est une "photographie" (dans le sens instantané) à un instant donné, des caractéristiques physiques et fonctionnelles de cet article ou, selon le cas, d’un exemplaire particulier de cet article.

Dans un grand programme (à gérer entre plusieurs entreprises pendant plusieurs dizaines d’années) on rencontre le plus souvent les états de configurations suivants :

- état de la configuration courante,
- état de la configuration attendue,
- état de la configuration réalisée,
- état de la configuration livrée,
- état de la configuration en service.

état de la configuration courante

Il s’agit d’un état théorique (ne faisant pas nécessairement l’objet d’une production) constitué de la configuration ou plutôt des configurations de référence augmentées ou diminuées des évolutions approuvées de cette configuration. Cet état se différencie de l’état suivant de même nature par une date.

état de la configuration attendue

Cet état s’applique à un exemplaire (ou un lot). Il correspond à la configuration que l’on prévoit d’obtenir lorsqu’on lance la production de cet article.

L’essentiel de cette configuration est basée sur la configuration courante connue là l’instant de la décision de lancement de la production ; à cette base on retranche les évolutions que l’on ne prévoit pas d’appliquer à cet article (ou lot) et on rajoute les déviations (dérogations a priori, application anticipées d’évolutions, variantes temporaires...) que l’on décide d’appliquer à cet exemplaire.

état de la configuration réalisée

Cet état est relatif à l’exemplaire (ou lot) en fin de processus de production. Il s’agit de la configuration constatée à la fin du cycle de production.

Cet état est basé sur l’état de la configuration attendue auquel on ajoute les écarts de configuration introduit par le processus de production. Ces écart font l’objet de dérogations (dérogations a posteriori)

état de la configuration livrée

Cet état correspond à l’exemplaire (ou le lot) remis au client. Il s’agit de la configuration produite, vérifiée et livrée.

Cet état est basé sur la configuration réalisée, à laquelle on rajoute tous les éléments de variation des caractéristiques physiques ou fonctionnelles depuis la fin de production (résultats des contrôles, avaries et réparations, consommation de potentiel...)

état de la configuration en service

Tous les états de configuration présentés plus haut sont habituellement du domaine du fournisseur. Nous en verrons d’autres spécifiques au client.

Répondre à cet article