Accueil du site > Systèmes de management > les systèmes de management par exeption

les systèmes de management par exeption

lundi 5 janvier 2009, par Philippe Bataille


Les systèmes de management d’une entité (entreprise ou d’un organisme), s’applique généralement à l’ensemble de l’entité. Il en est ainsi pour :

* le système de management de la qualité,

* le système de management de l’environnement,

* le système de management de l’hygiène et la sécurité,

* le système de management éthique

* ...

D’autres système de management traitent par exception quelques aspects particuliers, les seules qui méritent de supporter, la rigueur et le coût de ce système de management.

C’est le cas pour :

* le système de gestion de la sécurité (Seveso 2),

* le système de gestion de la configuration.

Dans ces deux systèmes, le coût de la gestion est sans commune mesure avec ce qui devrait se faire dans les systèmes de management habituels sécurité, environnement, HST,... En effet, si on l’appliquait à la totalité des actions de l’entité, on aurait une quasi garantie de perte de compétitivité, de perte de rentabilité, voire d’une mise en faillite.

L’une de première tâche est donc de définir le plus limitativement possible le champs d’application de ce système de management.

Pour la gestion de la configuration, l’usage désormais normalisé (ISO 10007, Rg aéro 00 23, RG aéro 0101) consacre le processus d’identification à cet effet.

Pour le système de gestion de la sécurité, tel qu’il est défini dans l’arrêté du 10 mai 2000, les divers travaux, tendent à privilégier la notion d’"élément important pour la sécurité" comme pivot.

Répondre à cet article