Accueil du site > traitement des grands programmes > la gestion de la configuration > gestion de la configuration d’un service

gestion de la configuration d’un service

samedi 14 décembre 2013, par Philippe Bataille


Depuis quelques temps, on questionne les gestionnaires de la configuration pour savoir si un service peut être l’objet d’une gestion de sa configuration.

Un service est un produit (résultat d’un processus) il pourrait être considéré comme article de configuration si :

  • une autorité compétente (désignée responsable) l’a considéré comme suffisamment important pour que sa configuration soit gérée,
  • cette autorité a décidé que sa description fonctionnelle (ce en quoi elle répond au besoin) et sa description doit être partagée entre client et fournisseur (processus d’identification),
  • cette autorité a décidé qu’elle conduira un audit lorsque sa configuration théorique sera définie pour assurer que cette configuration théorique répond à toutes les exigences exprimée du besoin (audit de la configuration),
  • cette autorité décide de maitriser les évolutions volontaires ou involontaires du service et qu’elle s’en donne les moyens (maîtrise de la configuration),
  • Cette autorité décide du suivi permanent de ce service en assurant la saisie de tous les événement marquants de la vie de ce service.

Et bien sur qu’elle a planifié et décrit ces action dans un plan de gestion de la configuration