Accueil du site > traitement des grands programmes > L’organigramme des tâches > comment démarer un organigramme des tâches

comment démarer un organigramme des tâches

mercredi 12 avril 2017, par Philippe Bataille


Y a t’il des obligations ?

Le plus souvent, vous pouvez faire comme bon vous semble, mais parfois :

  • dans certains secteurs, (exemple l’industrie spatiale) une norme vous impose un canevas,
  • le client vous impose les têtes de chapitres, afin de pouvoir consolider votre organigramme des tâches avec ceux des autres partenaires du programme ou du projet,
  • le client vous renvoie :
    • à un guide pas assez précis,
    • à une norme guide tellement détaillée (quelques centaines de pages) que vous ne pouvez exploiter le canevas car il est incompatible avec votre organisation et votre culture.

Alors comment démarrer la décomposition de l’organigramme des tâches

  • première règle : utiliser intensément le bon sens et évitez de trop compliquer.
  • deuxième règle : partir du plus haut niveau de votre prestation ; ce sera selon votre prestation le programme complet, ou un contrat, ou une période de temps associée à un programme.
  • troisième règle : se fixer dès le départ les critères décidant de l’arrêt de la décomposition :
    • organisation calendaire,
    • découpage organisationnel
    • taille maximale les lots de travaux en €,
    • durée maximale d’un lot de travaux,
    • nature technique des travaux,
    • géographie des lieus de travail.
    • durée maximale d’un lot de travaux

et maintenant je fais quoi ?

lorsque j’ai bien assimilé les principes et que toute mon équipe les a bien assimilé, je vais à l’article donnant un canevas.