le phasage d'un programme complexe
la phase de faisabilité

SOMMAIRE


1 Préambule
2 Principe
3 Phase de faisabilité
3.1 Eléments d'entrée
3.2 Travaux
3.3 Fournitures
4 Jalon Faisabilité définition
5 Phase de définition
6 Lancement du développement
7 Phase de développement
8 Lancement de la production
9 Phase de production
10 Mise en service, lancement de l'utilisation
11 Phase d'utilisation
12. Retrait du service démentelement

3 PHASE FAISABILITE

3.1 ELEMENTS D'ENTREE

Au tout début d'un programme (mais peut-on à ce moment parler de programme ?), il n'existe qu'une vague idée des insuffisances à combler, quelques idées émergent sur des technologies utilisables, sur les besoins qui seront à satisfaire dans quelques années, sur des projections à long terme, etc... On ne peut pas vraiment parler de données d'entrée formalisées.

Néanmoins, il conviendra de définir le plus précisément possible, sous forme de cahier des charges fonctionnelles par exemple, tout ce qui pourrait guider les services d'étude, de recherche, les sociétés d'étude.

Ces documents d'entrée doivent être rédigés par le service marketing ou par l'utilisateur final lorsque celui-ci est suffisamment structuré.
La rédaction des documents d'entrée de la phase de faisabilité ne doit, autant que faire se peut, être exprimée qu'en termes de besoin de l'utilisateur, l'expression d'une solution risque de limiter le domaine d'imagination des techniciens, chercheurs ; il faut veiller à donner le maximum de liberté aux acteurs de cette phase. Une indication des objectifs généraux sur les performances, les coûts, les délais d'aboutissement sont toutefois nécessaires.

3.2 TRAVAUX

Les activités-types de cette phase sont :
- la recherche bibliographique de tout ce qui a déjà été effectué auparavant,
- la recherche du MAXIMUM de solutions possibles susceptibles de satisfaire le besoin exprimé,
- pour chaque solution imaginée, la recherche des limites, des coûts, des points forts, des points faibles, des inconnues technologiques, des risques de dépassement des coûts, des risques de dépassement des délais,
- les études technologiques qui conditionnent chaque solution,
- la recherche de toutes les solutions dégradées qui permettraient de continuer malgré le non-aboutissement d'une étude technologique,
- l'évaluation des projets des concurrents.

Cette phase est la période des simulations, des études technologiques pointues, des études papier, et de toutes les méthodes permettant avec un faible investissement d'avoir une connaissance globale ; néanmoins, la réalisation de matériel est nécessaire chaque fois que l'on ne peut trouver les limites du concept ou résoudre les points durs autrement que par essai.

3.3 FOURNITURES

Parmi les fournitures indispensables, figurent les spécifications techniques qui définissent le besoin d'une manière fonctionnelle et ce, pour chaque solution retenue (ou qui serait encore possible) ; pour le qualiticien, cette spécification technique du besoin est absolument indispensable ; en effet, c'est à partir de ce document que seront basées toutes les justifications, toutes les décisions de validation, de qualification, l'instruction des demandes d'évolution, et en partie les traitements des non-conformités.

Les fournitures habituelles comprennent :
- pour chaque solution étudiée, une synthèse présentant les risques, la description des points forts ou faibles, les limites prévisibles, les points durs à résoudre avant de lancer définitivement le programme, les solutions partielles envisageables en cas d'impossibilité de résoudre les points durs, les conclusions et propositions découlant des études de compromis,
- pour chaque solution déjà existante sur le marché (ou pour les produits en cours d'étude pour lesquels le concurrent a donné des informations), une synthèse des caractéristiques, lacunes et avancées techniques,
- une synthèse globale comparant les diverses solutions possibles sous les aspects coût, délais, performances, risques, contraintes etc...
- une proposition pour l'organisation de la phase de développement et des phases ultérieures.

Une liste typique de fournitures est définie ci-après :

 - plan de direction du projet,
 - plan qualité système,
 - plan de gestion de la configuration,
 - plan de sécurité,
 - plan de fiabilité,
 - plan de maîtrise des coûts objectifs de production,
 - plan de conduite des essais (plan d'expérience).
 - plan de financement.

Et plus particulièrement :

 dans le domaine de la gestion,
- édition de l'organigramme détaillé des tâches,
- rapport d'avancement,
- compte-rendu des travaux de faisabilité.

 dans le domaine de la gestion de la configuration,
- référence fonctionnelle (spécification technique de besoin) pour les travaux de définition et de développement,

- synthèse justificative des choix techniques et des solutions rejetées,

- définition du système d'enregistrement des états de configuration.

dans le domaine de la sécurité,
- démarche envisagée pour les études de sécurité,
- programme d'essais destiné à construire la sécurité.

dans le domaine de la fiabilité,
- démarche envisagée pour les études de fiabilité,
- programme d'essais destiné à construire la fiabilité.

dans le domaine du coût objectif de production série,
- démarche envisagée pour les études de coût.

dans le domaine des essais,
- démarche envisagée pour la conduite des essais,
- place des essais dans le processus de justification,
- programme des essais prévus pendant la phase de définition.